Quels sont les principaux biomatériaux ?

Par définition, les biomatériaux sont des matériaux à partir des corps synthétiques ou vivants et qui sont utilisés à des fins médicales dans le but de remplacer une partie ou bien une fonction d’un organe ou d’un tissu. Plusieurs organes sont donc remplacés : des vaisseaux artificiels aux valves cardiaques, des prothèses de la hanche aux implants dentaires par exemple. Et comme il s’agit d’un élément à fabriquer, de nombreux matériaux sont donc utilisés pour fabriquer ce secours de l’humanité.

Les biomatériaux métalliques

Les biomatériaux sont généralement faits avec des métaux et d’alliages métalliques tels que l’acier inoxydable ou de titane. Ce matériau est le plus utilisé dans le biomédical car il est très connu pour sa qualité de résistante à la corrosion et à la fois une très bonne propriété mécanique. La chirurgie orthopédique l’utilise principalement pour concevoir des implants dentaires ou pour les stimulateurs cardiaques. Mais il présente tout de même quelques inconvénients, sa durabilité et sa corrosion électrochimique. Certes, ce matériau résiste à la corrosion, mais pas définitive, c’est-à-dire incomplète, son inoxydabilité n’est pas absolue. Il rencontre aussi un problème au niveau des réactions immunitaires et d’hypersensibilité pour le receveur. L’adaptation des propriétés mécaniques n’est pas encore résolue. Et enfin, le frottement ainsi que les problèmes de débris sont aussi des questions à résoudre.

Les biomatériaux céramiques

Le matériau en céramique, à savoir l’alumine, la zircone, l’hydroxyapatite et le phosphate tricalcique trouve également sa place dans les biomatériaux. Ils sont utilisés pour fabriquer les têtes de prothèses de hanche, orthèse ou tendons artificiels dans la chirurgie orthopédique et les implants dentaires en service odontologie. L’hydroxyapatite, par exemple, est un élément essentiel de l’os, ne résorbant que très lentement. Ce matériau en synthétique est connu par sa qualité d’être un élément très solide. Mais il connaît aussi un handicap tel que sa durabilité, sa résistance à la fracture et ses mécanismes de dégradation.

Les biomatériaux polymères

Les biomatériaux polymères sont très utilisés. Le polymère est fabriqué à partir de l’association de polyméthylmétacrylate, polyhydroxyéthylméthacrylate et de l’hydroxyde de calcium. Son plus grand atout est sa qualité en tant qu’ostéoconducteur, hydrophile, mais aussi ostéophile. Sa fonction dans l’organisme est spécifiquement pour combler les cavités de curetage de tumeurs. La perte de substance infectée est donc comblée par ce ciment gentalliné quand il est implanté dans l’organisme. Sa propriété est vaste, il sert à la fois à l’ancrage dans l’os jusqu’au prothèse ligamentaire. Mais comme tout matériau issu de l’intelligence humaine a sa limite, les biomatériaux polymères ont aussi leur lot d’inconvénient. Les polymères sont instables au rayonnement gamma et en hydrolytique. Ils manquent, en outre, de base de données et de standard. Un vieillissement physique et chimique est également rencontré ainsi que des effets des enzymes sur la dégradation.

Quelles sont les applications des biotechnologies ?
Biotechnologie : quelles sont les réglementations ?