Comment bien respecter les normes d’hygiène ?

Les normes d’hygiène visent, à priori, à assurer une qualité et une sécurité de produits aux consommateurs. En effet, ces derniers ainsi que les employés d’établissements de restauration s’avèrent être les premières victimes, en cas de non-respect de ces normes, car ces établissements font véhiculer tellement de micro-organismes, microbes, voire des virus. Ces réglementations de normes d’hygiène n’ont pas pour but unique de travailler dans un endroit propre, il s’agit plutôt d’assurer à ce que le milieu de travail des employés et les produits à consommer par la clientèle aient zéro risque pour la santé. Ainsi, il est question d’en connaître davantage sur les méthodes et outils utilisés afin d’éluder toute forme de contamination ou de propagation de bactéries, microbes et virus.

Comment assainir son restaurant et ses équipements ?

Il est certain qu’avoir un local propre d’apparence n’est pas suffisant pour affirmer que son établissement de restauration suit les normes d’hygiène. En France, il sera question de norme haccp ou Hazard Analysis and Critical Control Point.

De ce fait, les restaurateurs doivent organiser leur terrain, de telle sorte à ce que leur circuit respecte la séparation des zones contaminées (poubelles ou plonges), et les zones propres (stockage et zone de préparation).

Ensuite, il faut également songer à échafauder une cuisine facilement entretenable. D’ailleurs, pour éluder toute forme de contamination, il est d’ordre capital de laver, avec soin, les cuisines. D’un côté, les restaurateurs ont tendance à se munir d’un torchon de cuisine pour sécher les plans de cuisine. Cependant, ces derniers n’absorbent pas uniquement l’humidité, mais aussi les bactéries et microbes. Ainsi, les restaurateurs doivent cesser l’utilisation de ces torchons aux risques et périls des clients.

Par ailleurs, il est crucial de savoir que l’évier et le lavabo ont deux fonctions totalement différentes, le premier est uniquement dédié au lavage des ustensiles et des matériels de cuisine, tandis que le second s’adresse exclusivement aux mains. Seulement les deux doivent avoir un mécanisme qui permet de laver en premier lieu et ensuite de sécher, afin de réduire l’utilisation papier jetable pour essuyer les matériels de cuisine et les mains humides.

Lorsqu’il s’agit d’assainissement, cela signifie principalement désinfection. Cette opération en cuisine doit s’effectuer à l’aide d’eau de javel et d’un nettoyage avec un savon pour s’assurer qu’aucun microbe ne réside dans les endroits touchant fréquemment les aliments, comme les frigos, les plans de travail, les matériels, et les lieux de stockage des produits alimentaires.

Et surtout, il faut adopter des mesures préventives de lutte contre les rongeurs, car les invasions de rats compromettent l’hygiène en cuisine, qu’il s’agisse de restaurant ou non.

Quelles sont les normes que le personnel doit respecter ?

Tous les restaurateurs doivent nécessairement respecter les hygiènes corporelles, principalement, la propreté accompagnée d’un port des vestes de cuisine, de gants, et de masque.  

Dans le cas où les restaurateurs sont touchés par une maladie infectieuse telle la dysenterie ou toute forme d’infectieuse transmissible par le biais des aliments. Il est important qu’il n’entre pas en cuisine, afin de ne pas infecter les matériels de cuisine et les aliments.

Les employés, en contact avec la nourriture, sont dans la nécessité de laver les mains et d’une façon régulière, c’est-à-dire après contact d’objets considérés sales (poubelles) et avant de toucher n’importe quel produit susceptible de contamination. Ainsi, le lavage des mains se doit d’être comme un comportement réflexif. Aussi, le propriétaire du restaurant doit mettre en place des lavabos qui permettent de sécher après le lavage, afin que cela ne soit pas une excuse de la part des employés.

Dans certains cas, les employés ne sont pas dans l’obligation de porter des tenues de cuisine ou des équipements de protection. Dès lors, le propriétaire du restaurant ne se trouve pas non plus dans l’obligation de concevoir un lieu collectif pour ranger les tenues des employés, une simple armoire suffit à placer les affaires qui leur sont propres.  

Comment les restaurateurs doivent-ils stocker leur produit ?

Le stockage des produits alimentaires doit suivre quelques principes simples :

  • Le respect de la chaîne du chaud c’est-à-dire un produit mis en chambre froide doit impérativement résider dans des lieux entre 0 ° et 3 °.
  • Le respect de la chaîne du froid c’est-à-dire les produits chauds ne doit pas descendre le 63 °.

Aussi, les produits stockés (viandes ou légumes) doivent être conservés d’une manière étanche, afin de ne pas pourrir.

Comment classer les déchets en cuisine ?

Avant tout, l’évacuation des déchets hors de la cuisine doit se faire le plus vite possible. Après, il est primordial de savoir que les ordures organiques doivent être séparées des ordures végétales. Egalement, ces ordures doivent être bien fermées afin de ne pas dégager certaines odeurs. Pour finir, l’employé de cuisine qui est chargé de jeter la poubelle doit toujours se munir de gants et de bottes, afin de ne pas être infecté et à son tour infecter la cuisine.

 

Trouver une entreprise spécialisée dans la technique d’emboutissage
Solutions d’air comprimé industriel : trouver une entreprise spécialisée en ligne