Biotechnologie : quelles sont les réglementations ?

La biotechnologie, est une méthode impliquant la science de la vie (biologie) et la technologie, pour concevoir des produits à base d’être vivants synthétisés au moyen de techniques diverses. Cette pratique, est utilisée notamment dans l’industrie agroalimentaire, dans l’industrie pharmaceutique, cosmétologique, ou dans les recherches médicales.

Les  différentes catégories liées à la biotechnologie

La biotechnologie est catégorisée en 6 couleurs distinctes qui représente chacune une zone d’activité utilisant des techniques liées à la biologie, combiné à une technique comme l’informatique ou encore la chimie. Il y a tout d’abord la biotechnologie verte pour l’agriculture et tout ce qui concerne l’agro-alimentaire, la biotechnologie rouge pour la médecine et les l’industrie pharmaceutique. La biotechnologie blanche concerne la production d’énergie biologique grâce à la chimie comme le biogaz, la biotechnologie jaune pour la gestion de la pollution, la biotechnologie bleue pour l’exploitation des produits marins pour rendre les océans plus propres et plus saines. La biotechnologie orange tend vers l’éducation, axé sur la promotion de la biotechnologie et les recherches associées. La base de la biotechnologie est la modification génétique d’êtres vivants, le plus souvent par le procédé de la transgenèse. Mais ces pratiques ont été très controversées ce qui a fait que des réglementation de la biotechnologie ont du être imposés pour limiter les manipulations frauduleuses.

Le rôle de la biotechnologie

Parmi les différentes catégories de biotechnologies existant, chacune d’elle est régie par des réglementations claires. La biotechnologie est a l’origine de plusieurs innovations, que ce soit dans le domaine de la santé,  l’environnement, l’industrie pharmaceutique,ou l’agro-alimentaire. Elle a notamment une visée d’amélioration durable de la qualité de vie sur la planète. Entre la réduction des gaz à effet de serre, l’immunisation des plantes contre certaines maladies, ou encore la réduction de l’utilisation des produits chimiques nocifs pour la santé et l’environnement. Les OGM sont les procédés qui ont le plus été critiqués depuis l’existence des techniques liées à la biotechnologie. Cela du fait que parfois il a été jugé que certaines pratiques allaient à l’encontre des valeurs éthiques et étaient également des facteurs de risques. Cela a donc fait place à des réglementation de la biotechnologie établies par la Commission consultative des droits de l’homme ou CNCDH en 1989.

Les règlementations de la biotechnologie

Les réglementation de la biotechnologie se caractérisent en quatre parties. Il y a premièrement, l’étude de risque, avec l’évaluation de la toxicité du produit, et ses impacts physiques et environnementaux. Ensuite, il y a la prévention des risques, surtout ceux liés au travail avec les lois et les codes qui les régissent. Il y a également la gestion des risques, selon les procédures imposées à l’entreprise. Et enfin, il y a les formations à la sécurité qui sont obligatoires, et les informations sur les bons gestes et les procédés a appliqué en termes de sécurité au travail, comme le port obligatoire des EPI.

Quelles sont les applications des biotechnologies ?
Quels sont les principaux biomatériaux ?