Le cintrage de profilés et de tubes

Cintrage de tube

Les travaux de grandes envergures de l’Homme requièrent des engins hautement performants. L’invention de la cintreuse fut alors une révélation pour celui-ci, car cela lui a facilité le maniement du métal. Entre courbures et tubes métalliques, l’Homme peut désormais calculer (au millimètre près) la courbe qu’il souhaite avoir pour ses objets décoratifs, ses rambardes, ses cintres, etc. Ainsi, vous aurez à découvrir le secteur industriel à travers le cintrage.

Industrie : procédés de déformation d’un tube

Utilisés dans le milieu du BTP ou encore en automobile, les métaux profilés et les tuyaux cintrés sont devenus des alliés importants de l’Homme bricoleur. En effet, ce procédé mécanique (cintrage) consiste à donner une nouvelle forme aux matériaux métalliques. De cette manière, ces derniers pourront être plus faciles à manier (allongement, compression, etc.). Cependant, cette opération nécessite l’intervention d’une cintreuse. À savoir, ce dernier est un engin à forte pression, qui à l’aide de son mécanisme fournit une courbure parfaite aux métaux.

Bien que ce soit la force de la machine qui travaille le plus, une étude à l’aide d’un tableau de cintrage devrait être faite par le manieur pour un résultat effectif. Sachant que le système de soudage modifie les caractéristiques du métal, l’assemblage par vis et le cambrage métallique deviennent plus valorisés dans différents domaines industriels. À cet effet, la déformation par cintrage s’accompagne alors souvent d’une autre opération le fluoperçage. Pour information, ce dernier est un dispositif mécanique ayant pour but de réaliser des trous bien arrondis sur les métaux. Et cela, grâce à la chaleur fondante de la friction métallique.

Les différentes méthodes de cambrage métallique

En termes de cambrage métallique, les techniques ont été diversifiées afin de pouvoir répondre aux besoins de différents milieux.

En principe, la méthode la plus utilisée serait le cintrage à rayon court, vu que les petites courbures sont fortement employées dans la vie quotidienne (rambardes inox escaliers, cintres de vêtements, supports panneaux signalétiques, etc.). À titre informatif, cette opération est effectuée à froid, c’est-à-dire sans l’intervention d’un corps chaud capable de ramollir le métal. Pour ce faire, vous aurez tout de même besoin de rembourrer le tube pour lui donner plus de rigidité. Ici, le plus utilisé serait le sable. Seulement, cela affine la partie extérieure du tube, froisse également la partie intérieure de celui-ci.

Toutefois, il ne faut surtout oublier les grandes infrastructures qui ont besoin de métaux cintrés à large rayon. Un a besoin d’un autre type de cintreuse, appelé « cintreuse à 3 galets ». En termes de taille, un rayon de cintrage de tube GM devrait varier entre 21 cm et 89 cm. Par la suite, il faut savoir que le cintrage et le fluoperçage se montrent assez exigeants sur leur choix de métaux, itou. Outre l’opération classique avec le cintrage tube acier, il est à noter que l’aluminium et l’inox font apparemment aussi bon ménage avec ces procédés.

Pourquoi confier vos services de cambrage métallique à TuboMax ?

TuboMax, entreprise leader de l’industrie moderne, prouve de leur expertise en ayant plusieurs spécialités. Effectivement, celui-ci ne propose pas seulement des services de cintrage de tubes, mais aussi de découpage laser. De plus, il détient plus de 300 types de tubes capables de s’accorder aux besoins de tous. Assurément, se tourner vers l’industrie économise énormément de temps, surtout lorsqu’il s’agit des services de TuboMax.

Par ailleurs, la sous-traitance est l’activité première de ce dernier. À titre de garantie, la courbure de chaque produit se fait vérifier par un logiciel à image 3D (SolidWorks, Tekla, Inventor, etc.). Et cela, sans énoncer la capacité de leurs engins mécaniques à traiter divers types de métaux (aluminium, inox et acier).

Ingénierie du risque dans les systèmes industriels
Engrenage hélicoïdale et pignon engrenage acier