Les différents types d’accouplements mécaniques

Accouplements mécaniques

L’accouplement mécanique est une pièce indispensable dans la transmission. Il existe différents types d’accouplements mécaniques. Leur utilisation dépend de la forme d’alignement des arbres. Il faut faire attention quant au choix de l’installation du coupleur.

Quels sont les fonctionnements des accouplements mécaniques ?

La fonction principale de l’accouplement mécanique est de lier deux éléments mobiles d’un appareil tournant tout en rattrapant une certaine perte d’alignement ou des jeux.

L’accouplement mécanique est surtout utile à établir une liaison entre deux pièces en rotation placées dans l’allongement l’une de l’autre afin de garantir la transmission du couple. D’autres accouplements sont utilisés pour réparer les défauts d’alignement des arbres.

Il existe différentes formes d’accouplements sur le marché :

  • les accouplements rigides,

  • les accouplements élastiques,

  • les accouplements flexibles,

  • les accouplements à soufflet,

  • les accouplements à denture métallique,

  • les accouplements à membranes.

Les accouplements permettent aux deux éléments de tourner ensemble même s’ils ne se trouvent pas dans le même alignement.

Généralement, les arbres ne se trouvent pas sur un même axe. Ils peuvent être concourants ou parallèles. L’accouplement permet de laisser tourner le moteur à un élément rotatif. Cela entraîne le mouvement rotatif de ce dernier. De plus, les accouplements sont aussi utilisés pour corriger l’écart d’angle entre deux axes. En effet, ils diminuent les vibrations et les chocs.

Il peut également y avoir une différence de vitesse de rotation entre les deux pièces. Dans ce cas, les accouplements mécaniques permettent de joindre les deux éléments tout en leur permettant de garder chacun leur vitesse.

Il existe deux catégories d’accouplement mécanique : l‘accouplement mécanique rigide et l’accouplement mécanique flexible.

Accouplement rigide ou flexible ?

L’accouplement mécanique rigide sert à faire relier deux arbres bien alignés. L’accouplement mécanique rigide ne peut pas tourner avec deux arbres qui ne s’alignent pas sur un même axe. En effet, l’accouplement rigide est utilisé avec deux arbres dont la circulation doit être parfaitement alignée.

Par contre, les accouplements mécaniques flexibles sont utilisés à raccorder deux arbres non alignés. Ils permettent ainsi de fixer deux éléments qui ne sont pas parallèles. Ils sont utilisés pour amortir les vibrations ainsi que de réduire le bruit produit par les roulements. L’accouplement mécanique flexible pallie aussi le réchauffement des pièces. Il contribue également à atténuer les effets des chocs qui peuvent se manifester.

Le choix de l’accouplement mécanique dépend de plusieurs facteurs.

Les autres types d’accouplements mécaniques

Il existe aussi d’autres types d’accouplements mécaniques.

1. Coupleurs à flans 

Les coupleurs à flans sont utilisés par les machines industrielles. En effet, les couples sont élevés et la jonction entre deux arbres se fait par des collerettes. Ces dernières se trouvent à l’extrémité des arbres. Des boulons serrent la fixation. Les coupleurs à flans permettent également d’ordonner les deux arbres avant de les raccorder. L’autre type d’accouplement mécanique est le coupleur à clavette. Pour relier les deux arbres, il utilise des alésages. C’est à l’aide des boulons que les coupleurs à collier fixent les arbres.

2. Douilles pour l’accouplement

Vous pouvez également utiliser des douilles pour l’accouplement. Elles servent à corriger la différence d’écart d’alignement entre les deux arbres. Pour établir les parallélismes, l’accouplement à disques est le plus commode. Ce type d’accouplement mécanique est géré par des ressorts. Grâce à son épaisseur, le coupleur à soufflet métallique est l’accouplement le plus facile à installer. L’angle de rotation transmis par ce type d’accouplement mécanique est très précis.

3. Coupleur à mâchoire

Il est composé d’une araignée et de deux axes métalliques.

4. Accouplements magnétiques

Les accouplements magnétiques se servent pour les transmissions sur des éléments très étanches. Des aimants lient en permanence les deux arbres en rotation.

5. Coupleur hydraulique

Un coupleur hydraulique sert à transmettre des puissances élevées.

Où trouver un spécialiste d’accouplements mécaniques ?  

Pour bien installer une transmission mécanique, il faut un savoir-faire spécifique. En effet, un accouplement mécanique doit correspondre aux différentes pièces à relier. L’accouplement mécanique doit être facile à monter et à démonter. S’il y a beaucoup de jeux dans la rotation, cela peut entrainer une défaillance mécanique. Il y a également une limitation quant au transfert de puissance. Dans ce cas, un diagnostic bien précis est à faire. En effet, il faut détecter les défaillances. Outre le choix de l’accouplement, assurez-vous que son installation et son utilisation doivent respecter les règles en vigueur.

Un mauvais choix ou une mauvaise manipulation nuisent à son efficacité. Néanmoins, il est important d’entretenir vos coupleurs. Par exemple, vérifier régulièrement le lubrifiant. Actuellement, il est possible d’avoir recours aux services d’un expert en ligne. Par conséquent, vous gagnez plus de temps et vous avez votre devis sans vous déplacer. Pour cela, choisissez un site qui propose une large gamme de produits et de services. Dans ce cas, trouver un type d’accouplement qu’il vous faut est très facile. Mais en plus, des prestataires de service expérimentés vous accompagneront dans votre projet. Consultez des forums où les clients disent avec satisfaction un site de vente donné.

Régénération de filtres industriels : trouver une entreprise spécialisée en ligne
Trouver une entreprise spécialisée dans la technique d’emboutissage